mardi 21 février 2017

Chocolats fourrés aux kumquats

Il y a quelques semaines, je suis tombée sous le charme des jolis chocolats d'Hélène. Je me suis dit que l'idée de les garnir de kumquats, façon cerises alcoolisées chocolatées, était juste géniale et que c'est une recette que j'aurais aimé inventer. Sauf que... les chocolats fourrés étaient en fait des truffes aux haricots azukis, et leur coque ne cachait pas de  kumquats ! (mais on pouvait en râper le zeste pour parfumer les truffes) ;-)


Chouette, j'allais pouvoir tester ! En fait, jusqu'à il n'y pas si longtemps, je pensais ne pas aimer les kumquats. On m'en avait décrit l'horrible amertume, alors qu'en fait elle est contrebalancée par l'acidité de la pulpe et la saveur sucrée de l'écorce. C'est une expérience gustative assez unique et je vous conseille vivement de croquer dans ce minuscule agrume si vous n'y avez jamais goûté. La saison va bientôt toucher à sa fin !


Dans le panier de la Fée
pour 16 chocolats fourrés

8 kumquats
50 g de chocolat noir à 70 % de cacao
1 pointe de couteau de vanille en poudre
quelques pincées de noix de coco râpée


Faire fondre le chocolat au bain-marie, ajouter la vanille et mélanger. Laisser tiédir 10 minutes.
Laver les kumquats, les essuyer soigneusement et les couper en deux. Retirer les pépins avec la pointe d'un couteau.
Déposer une moitié de kumquat sur une fourchette et la plonger dans le chocolat fondu en enrobant uniformément le fruit. Laisser égoutter le chocolat puis déposer le morceau de kumquat sur une grille ou une assiette recouverte de papier cuisson. Répéter l'opération avec les fruits restants. Avant que le chocolat n'ait complètement durci, saupoudrer d'un peu de noix de coco râpée.
Quand les chocolats sont durs, les décoller de la grille en poussant délicatement la coque par en-dessous (ne surtout pas tirer !), ou passer la lame d'un couteau pour les décoller du papier cuisson. Conserver au frais et consommer rapidement.

mardi 24 janvier 2017

Biscuits fortifiants gingembre-maca

Hello, tout le monde ! Bonne année ! (ouf, il me restait encore quelques jours pour vous la souhaiter comme le veut la coutume ;-) )
Ici, les journées filent et se ressemblent : grises, glaciales, apportant leur lot de petites infections hivernales mais aussi de nouveaux et beaux projets qui vont m'occuper encore quelques temps... Et puis surtout deux nouveaux livres à paraître dont il me tarde de vous parler !


D'ici là, je vous propose une petite recette de biscuits pour prendre soin de soi et mieux affronter la saison froide. Sans gluten ni lait, j'y ai glissé plein de bonnes choses :
- de la maca, une racine réputée pour ses propriétés fortifiantes
- du gingembre, pour son action anti-inflammatoire, réchauffante et digestive
- des amandes, pour leur teneur en magnésium, protéines et « bonnes » graisses
- des protéines, qui jouent un rôle important dans l'immunité, avec les amandes, l’œuf (et la petite quantité de lait de soja)
- du curcuma, pour son action anti-inflammatoire... et sa jolie couleur !
Notez que j'ai utilisé du sucre de bouleau pour baisser l'indice glycémique des biscuits, mais rien ne vous empêche d'utiliser du sucre de canne à la place. Dans ce cas, il vous en faudra environ 80 g. Vous pouvez accompagner ces biscuits d'un lait d'or au curcuma, pour un goûter gourmand et bienfaisant à la fois !


Dans le panier de la Fée
pour 30 biscuits environ

100 g de farine de riz complet
75 g de poudre d'amandes
60 g de sucre de bouleau
25 g de poudre de maca
30 g de purée d'amandes blanches ou de cajou
20 g d'huile de coco
3 c. à s. de lait de soja
1 œuf
1 c. à c. bombée de gingembre en poudre
½ c. à c. de curcuma en poudre
½ c. à c. de poudre à lever
1 pointe de couteau de sel
quelques tours de moulin de poivre noir

Préchauffez le four à 170°C.
Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs. Incorporer la purée d'amandes, l'huile de coco fondue, l’œuf et le lait de soja. On doit obtenir une boule de pâte assez ferme et non collante. Étaler la pâte au rouleau sur ½ cm d'épaisseur entre deux feuilles de papier cuisson. Découper des biscuits à l'emporte pièce ou en dessinant un quadrillage avec le dos d'un couteau. Enfourner pour 13 minutes environ.
Laisser complètement refroidir sur une grille. Les biscuits se conservent quelques jours dans une boîte en fer.

samedi 31 décembre 2016

Latte noisette aux épices de Noël

Pour ce dernier billet de l'année, je vous propose un petit moment de gourmandise tout en douceur, à partager ou à déguster en solo, en feuilletant un bon livre de saison (avez-vous remarqué qu'il est en haut de la pile de mes lectures gourmandes ? ;-) ). Petite révélation pour clore 2016 : même si je bois quotidiennement près d'1 litre de thé certains jours, j'ai découvert que, finalement, j'aime bien le café aussi... dilué dans pleeeein de lait, bien sucré et agrémenté d'épices ! (Bon, d'accord, clairement je n'aime pas le café...)


Dans ce latte, j'ai utilisé un lait de noisettes maison (sur la base de cette recette) et des épices de Noël pour changer du simple voile de cannelle. C'est donc une boisson sans lactose, et les gourmands pourront y ajouter un nuage de chantilly de coco ;-) Pour utiliser l'okara, le résidu humide des noisettes broyées, vous pouvez tester mes macarons à la fève tonka.

Je vous souhaite à tous une douce fin d'année et un beau réveillon !


Dans le panier de la Fée
Pour 1 mug

15 cl de lait de noisettes
5 cl d'expresso
1 à 2 c. à c. de sucre complet
1 c. à c. rase de purée de noisettes bien fluide
quatre-épices en poudre (cannelle, gingembre, girofle, muscade)

Faire chauffer doucement le café et le lait de noisette. Verser dans un mug, ajouter une pincée de quatre-épices, sucrer et bien mélanger. Décorer d'un tourbillon de purée de noisettes et saupoudrer un peu de quatre-épices. Déguster sans attendre.